RHYL : Serveur RP pour Ultima Online

Rhyl est un serveur gratuit et francophone dédié au jeu de rôle en ligne.
 

Partagez | 

Un joyau solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Un joyau solitaire Sam 21 Juil - 9:12
(Ce poste est ouvert à tous, si ça vous chante !)


Un joyau solitaire


Depuis quelques temps les rues de Valcoeur semblaient désertées de ses notables. Là où c’était animé et plein de vie, l’on entendait que des chiens aboyer leur faim le soir venu. La nuit c’était encore pire, il n’y avait pas un son, que les ténèbres et Shadi, seule dans ces rues vident.

Les conflits qui faisaient rage contre les morts, sur tous les fronts à la fois, avaient amené bien des hommes à quitter leur ville pour protéger leurs frontières. Malheureusement Valcoeur n'y échappait pas et pendant que ces valeureux veillent, les femmes restaient chez elles, passant le temps comme elles pouvaient en attendant leur mari, frère, père, amant. Dans ces rues dépourvues, il y avait une âme qui parcourait ces dernières à la faveur des rayons du couchant. Une des rares illustres qui se faisaient entendre au son de son tambourin tout autour du parc et du théâtre. Shadi était là, tous les jours sans exception à la recherche de compagnie en tout genre. La solitude ne l'avait jamais vraiment réussi dirait-on, alors elle errait çà et là dans ce but, cherchant en vain une présence à ses côtés.

Alors, que faire pour passer le temps pendant que ses amis sont bien loin, bien occupés ? Comment faire passer cette solitude qui la rongeait tant ? La réponse était simple ; faire ce pourquoi elle était douée. Elle dansait et chantait à qui voulait bien regarder et entendre ! C'est ce qu'elle faisait alors, le jour et le soir, elle mouvait son corps aux cliquetis de ses timbales et grigris de métal à ses multiples ceintures, ondulant des hanches et des bras tels des vagues pour ceux cherchaient un peu de divertissement. Parfois on lui donnait un peu de liards, ce qui lui permettait de manger le lendemain matin, mais elle ne demandait rien comme paiement autre qu'un peu de discussion pour alimenter ce besoin de compagnie. On pouvait donc la voir danser et chanter seule dans son coin, telle une flamme vacillante dans le noir au gré de la brise fraîche, cheveux et jupons volant et tournoyant. Après tout Shadi était une artiste de rue mû par sa passion et elle offrait sans peine aux yeux curieux un peu de sa culture khazare. Elle ne cherchait pas tant à séduire, mais force est d'admettre que parfois elle attirait la convoitise de certains spectateurs. Il était vrai, tout en elle n'était que volupté et sensualité. Que ce soit par ses courbes féminines, la plupart de ses gestes, ses doux sourires, ses regards qui vous traversent l'âme ou son parfum suave et exotique, tout en elle appelait à l'envoûtement.

Ainsi cette belle bohémienne du désert et esseulée créature onirique espérait, cherchant parmi ombres et lumières quelqu’un comme elle, une voix, une personne. A quoi bon être un  étincelant joyau si personne en admire les reflets ? Peut-être que si elle brillait suffisamment, telle une étoile du Sud, des gens viendraient à sa rencontre ? Ou peut-être était-elle vouée à sombrer comme tout le reste, dans le désespoir d’un soir...

_________________
avatar
Shadi


Messages : 23
Date d'inscription : 28/06/2018
Age : 32


Voir le profil de l'utilisateur
 
Un joyau solitaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1