RHYL : Serveur RP pour Ultima Online

Rhyl est un serveur gratuit et francophone dédié au jeu de rôle en ligne.
 

Partagez | 

[Terrebosc] Les lois du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [Terrebosc] Les lois du Nord Mar 17 Juil - 13:29
Avec l'imminente ouverture de l'ambassade du nord en Valcoeur, un rafraîchissement des lois des territoires boréales était de mise.

Pour les étrangers ne connaissant pas les lois des terres sauvages, il était aisé de demander à n’importe quel garde, ou même à n’importe quel résident de quoi elles en retournent. Mais pour les plus timides, quelques panneaux de bois, aux entrées des villes les portées par écrit, bientôt suivit par écrit à l'ambassade nordique.


Les lois des Terres Sauvages

Voyageur, prenez note des mots suivants. Nul ne peut échapper à la justice des anciens et des hommes libres et nul ne peut l’ignorer. Transmises par orale, ces lois sont connues de tous les hommes et toutes les femmes du Nord et il doit en être de même pour vous.


1. La hiérarchie

Bien que tous le monde doit respecter son prochain il est de coutume de suivre la  hiérarchie suivante dans le Nord. Elle se présente comme suit :

- Le Haut-Konungr (Seigneur-Suzerain) : Il est le chef de la province. Son autorité est suprême et nul ne peut le contester. Il est le dirigeant du Nord et siège au chef-lieu qu’est Terrebosc.

- Les Konungar (Seigneurs) sing. Konungr : Ils sont les suppléants du Haut-Konungr. Ils possèdent des terres et peuvent gérer leurs domaines comme bon leurs semblent. Ils doivent réponses au Haut-Konungr si ce dernier l’exige.

- L’Hùskarl (Main du Seigneur-Suzerain) : Il est le représentant du Haut-Konungr et par extension du Nord dans sa globalité. Sa voix et sa personne ont pour valeurs celle du Haut-Konungr ainsi que celle de la région. Il ne doit réponse qu’à ce dernier et gère également les affaires du Nord. Bien qu’inférieur aux Konungar hiérarchiquement, il n’en est pas moins important et possède un pouvoir de décision identique à celui du Haut-Konungr, le représentant.

- Les Jarlar (Chefs de Clans, de famille) sing. Jarl : Ils sont les chefs des clans disséminés dans le Nord. Ils ne possèdent pas de terres personnelles mais prêtent allégeance à un Konungr pour pouvoir y en obtenir au nom du clan. Si un Konungr les convoquent, ils se doivent de répondre présent. Personne ne peut s’autoproclamer Jarl, mais doit être choisi par la personne qu’il sert. Ils répondent également des actions de leur clan ou famille, en plus des fautifs.

- Les Hovding (Chef de guerre) : il s’agit d’un titre militaire que chaque homme et chaque femme libre peuvent obtenir. Ils assistent leur Jarl ou leur Konugr dans les tâchent militaire. Ils ne peuvent accéder à ce titre que par la décision de la personne au-dessus d’eux.

- Les Boendr (Hommes / Femmes libres) sing. Boendi : Ils sont le peuple du nord. Ils doivent un impôt à leur Konungr et prendre les armes si ce dernier le demande. A ce moment, ils seront sous les ordres du Hovding en fonction.

- Les Völur (Chamans) fém. Völva : Ils sont les guides spirituels dans le nord. Ils peuvent parler aux anciens et transmettre leurs paroles, ils officient également les rites et autres fêtes. Ils ne doivent de compte à personne, si ce n’est les ancêtres. Ils doivent être respectés et il est du devoir de tous de leur offrir le gite et le couvert s’ils en ont besoin.


2. La Justice

Les lois, qui furent transmises par les ancêtres ne limitent pas un ensemble de coutumes et de tabous. Elles ne sont pas figées dans les lettres immobiles sauf dans le cas présent pour vous, voyageurs d’outre-terres. Ainsi ce ne sont pas les codes qui fixent nos lois, mais le contexte qui fait force de loi. Elles sont donc changeante et s'adapte au grès du contexte pour toujours assurer la cohérence de la Communauté Clanique... Car la communauté primera toujours sur l’individu !

- Le Haut-Konungr peut rendre justice sur toutes les terres du Nord et à toutes personnes.

- Les Konungar peuvent rendre justice sur leurs terres respectives.

- L’Hùskarl peut rendre justice sur toutes les terres du Nord et à toutes personnes, excepté les Konungar sauf accord du Haut-Konugr pour leur parler en son nom.

- Les Jarlar peuvent rendre justice à leur clan ou famille, pour les peines faibles et moyennes. Les plus graves sont décidées par le Konungr auquel ils ont prêtés allégeance.

- Les Hovding peuvent rendre justice pour des infractions mineures dans leurs rangs. Les problèmes plus importants sont jugés par le Konungr.

Le Thing (L’assemblée des hommes libres) : Lorsqu’un verdict est jugé mauvais pour la communauté clanique ou par simple désir d’avoir des avis différents, le Thing peut-être invoqué par le Haut-Konugr, un Konugr, ou l’Hùskarl.  Il s’agit d’une assemblée, sous forme de procès ouvert, deux autres personnes sont choisi pour rejoindre la figure d’autorité qui l’a invoqué.Le trio forme alors le banc des juges.

Lors de cette assemblée, chaque homme et femme libre qui le souhaite peuvent s'exprimer et ainsi conseiller ou influencer le vote des trois juges. Ce n'est qu'à l'issu des échanges que les trois peuvent voter.

L’accusé peut également se défendre, devant tous des tords qu’ils lui sont reprochés. Cependant s’il vient à mentir, ou si sa défense est jugée inadaptée ou inappropriée, sa situation peut s’aggraver.

En cas de litiges, la loi clanique accorde une grande importance à l’arrangement entre les deux parties en présence, même si tout nordien peut recourir au « Droit de vengeance ». Il peut demander réparation sanglante ou monétaire devant le Thing. En cas d'acceptation des deux parties, on appel « Baugatal » cet arrangement payé à la partie lésée. En cas de non-respect de l'accord, les proches du coupable devront s’acquitter de la dette et risquent eux aussi du subir le jugement du Thing.

En cas d'une offense grave, qu'on nomme « Obotamal », c'est-à-dire lorsqu'il ne peut pas y avoir d'arrangement ou de compensation directe, les jurés ont l'entière liberté du jugement. Sont généralement considérés comme Obotamal, le non-respect d'une trêve ou d'un accord sacré, les viols ou tentatives de viol, le vol, trahison envers la Communauté Clanique, le fratricide (et assimilés), violenter le Haut-Konungr, un Konungr ou un de ses représentants.

Si les juges hésitent, ou ne parviennent pas à s'accorder, ils peuvent confier l'accusé au jugement des anciens. On nomme cela l'« Ordalie ». Il s'agit d'une épreuve, souvent mortelle, auquel l'accusé doit se soumettre. La décision de l’épreuve en question est prise par les juges. En cas de réussite, l’accusé écope d’une peine plus légère que la mort.

Il faut cependant prendre garde à ne pas faire convoquer le Thing pour rien. Il n'est pas rare que ceux qui usent à tord du « Droit de vengeance » finissent par subir le courroux des juges !



3. Les délits et les peines

L’on classe les infractions en trois grandes catégories, suivant les faits.

Les délits mineurs Sont considérés comme mineurs, les bagarres, les injures, les petits vols par la nécessité, les dettes, etc… Le verdict est généralement souple, s’arrêtant à une remise à l’ordre, amende, travaux pour la communauté, remboursement.

Les délits moyens Dès qu’il a atteinte contre l’intégrité physique et mentale de la personne, ou sur un bien matériel ou animal, la sentence dissuade généralement le criminel, si ce n’est, l’empêche tout simplement de recommencer. Le choix du verdict revient à la figure d’autorité, ou aux juges du Thing. Pour en citer quelques uns : Humiliation publique, flagellation, amputation d’un membre, emprisonnement, etc…

Les délits graves
En cas d'une offense grave, qu'on nomme « Obotamal », c'est-à-dire lorsqu'il ne peut pas y avoir d'arrangement ou de compensation directe, les jurés ont l'entière liberté du jugement. Sont généralement considérés comme Obotamal : les meurtres ou tentatives de meurtre, les non-respects d'une trêve ou d'un accord sacré, les viols ou tentatives de viol, les vols, les trahisons envers la Communauté Clanique, les fratricides (et assimilés), violenter, insulter ou attenter à la vie du Haut-Konungr, d’un Konungr ou l’un de leurs représentants, les destructions de lieux sacrés. Il existe trois peines, suivant l’action faites.

Il est à noté que les deux premiers châtiments ci-dessous peuvent apparaitre en de rares occasion pour des délits moyens.

- La deuxième vie Par cette condamnation, le condamné perd tous ses droits d’homme libre, il devra oublier son ancienne vie pour prendre un nouveau vêtement, et sera accueilli dans la famille des Veilleurs... Dans laquelle il devra vivre jusqu'à sa mort et sans aucune possibilité de retrouver sa vie passée. Il reste cependant rattaché à la « Hamingja » du Clan, ainsi sa descendance sera reconnue parmi la Communauté Clanique.

- La marque de la honte Le bannissement hors des Terres Sauvages. Peine très grave puisqu’elle provoque l’engloutissement dans le néant. L’homme est exclu de la fraternité des vivants et de la sacralité des morts. Le Destin se retire de lui car le Clan est l’ordre du monde par-delà les vies éphémères. Même mort, il ne sert plus à rien, n’étant plus rien aux yeux des anciens. Les bannis sont marqués dans leur chair (Généralement sur le front) pour que personne n'oublie leur infamie.

- L’aige Carmin Cette peine, troisième en importance et rarement usitée, n’est qu’une marque de déshonneur. Seule l’acceptation de cette mort lave le déshonneur du jugement et des méfaits commis. Bien souvent les voleurs sont pendus, les fratricides noyés, les violeurs écorchés... Le terrifiant supplice de « l'aigle de sang » est réservé aux traîtres, à ceux qui attentent à la vie du Haut-Konungr, d’un Konungr ou ses représentants, ainsi qu'à ceux qui brisent la cohésion clanique en général.

Cependant, il est important de rappeler que bien souvent, les châtiments dépendent de la « créativité » des juges.



_________________
Huskarl du Nord. le représentant et la voix de cette province ainsi que du Seigneur-Suzerain de Terrebosc : Yoran Bosc

Les loups jumeaux, symbole de la famille Jorundr:
 
avatar
Gendryl Jorundr


Messages : 44
Date d'inscription : 18/04/2018
Localisation : TerreBosc


Voir le profil de l'utilisateur
 
[Terrebosc] Les lois du Nord
Revenir en haut 
Page 1 sur 1