RHYL : Serveur RP pour Ultima Online

Rhyl est un serveur gratuit et francophone dédié au jeu de rôle en ligne.
 

Partagez | 

Pour la jeune demoiselle Inès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Pour la jeune demoiselle Inès Sam 23 Juin - 23:51
Citation :
As de Pentacle

Dans le cadre de vos leçons, je laisse en votre discrétion de faire sens de cette liste. Il s'agit d'un petit pas, pour vous ferrer vers des charges plus grandes, toujours. Elle prendra forme, de vive voix, au gré de votre visite. Il s'agit d'idées entreprises et considérées :


  • Assurance de la solidité de la voute de la Mine. Au besoin, installation de piliers.
  • Mise à disposition du déjeuner aux mineurs (entrepris avec Milan en partie)
  • Installation d'une herse, devant la passe aux Sans-têtes (proposé à Beau, qui doit voir Griegor)
  • Ajout de coffres et mobilier au sein du Castel (à recevoir imminemment de Beau)
  • Prospection de la mine par un maitre mineur
  • Installation d'un lit de forge, préparé par Beau
  • Assignation d'un maitre forgeron seigneurial, qui pourra servir de contremaitre aux mines
  • Évaluation des sols des terres, afin de voir ce qui peut y pousser (réceptivité à certaines graines. J'aimerais compter sur toi pour tester les plantes tinctoriales, les ingrédients, les grains, le raisin, les fruits, les courges, le pavot). Sachant ce qui prend, des champs pourraient être conçus.
  • Conception d'un enclos modeste (une cloture à piqueter par bras vaillant) pour assurer plus d'entrées de nourriture. Tholvir sera consultée, pour le meilleur bétail à choisir.
  • Mise en place d'une réserve.
  • Organisation d'un Souper officiel, pour introniser la vie dans la Seigneurie
  • Organisation régulière de séances de doléances



À bientôt.

Mirage d'Astrée
Seigneur du Creusoir

_________________
Rectrice des Arts et de la Culture
Assesseure Royale
Seigneur du Creusoir
avatar
Mirage d'Astrée


Messages : 270
Date d'inscription : 18/04/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès Mar 26 Juin - 7:53
Citation :
Bien chère Inès,

Ton père a donné son aval.

Félicitations, mademoiselle l'Intendante?

Tu devras travailler avec Héruiah, contremaitre des mines, Beau, maitre artisan, Sumahi, guerrière du Creusoir. Kadec est aussi consultant, en matière de défense. Viens me voir, pour la liste des gens, des projets et des tâches à accomplir.

Tiens moi au courant. Avec affection.

Mirage.

_________________
Rectrice des Arts et de la Culture
Assesseure Royale
Seigneur du Creusoir
avatar
Mirage d'Astrée


Messages : 270
Date d'inscription : 18/04/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès Mar 26 Juin - 11:53
    Assise sur le sommet d’une dune de sable, la toute délicate avait recueillis le message de par l’une de ses messagères dont le teint s’était déjà un rien coloré, alors que la tendresse du sourire de la véritable Inès ne cessait de poindre. Elle aurait serrée la demoiselle dans ses bras sous l’impulsivité de se gratitude.

    ‘’Sais-tu où poussent les Glycines Inès, dis-moi..? Si, tout près du Nord. Tu te doutes bien que je n’ai rien pour écrire une réponse, mais.. Voudrais-tu s’il te plaît, lui délivrer l’une de ses fleurs? Reviens moi ensuite, et nous travaillerons la réponse.’’

    Ainsi, à même le lit de ce Mirage, celle-ci pourrait éventuellement trouver à défaut d’une lettre, un remerciement profondément ressentis de par la tendresse qu’exprimaient les fleurs mauves parsemant la couette.

_________________
avatar
Inès Valakyr


Messages : 30
Date d'inscription : 13/05/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès Ven 6 Juil - 16:59
Citation :
Demoiselle Intendante,

Il nous faudra peut-être discuter, ou au moins vous mandater. Un accord fut conclu avec Boisjoli à l'oral, sur des termes simples de transit de bois contre du fer de bonne qualité, et à l'eau résistant. J'ai reçu le couple en ce sens, qui aura ensuite profité sans retenue de l'hospitalité du Creusoir.

Les termes furent simples, familiaux au demeurant : le bois et le fer auraient quantité équivalente dans le transit, une buche par lingot de fer ordinaire. S'il y avait objet de plus grande valeur insérée, dite valeur serait compensée de liards, même si j'entend à ce que nous nous tenions au fer pour le moment. La Seigneurie de Boisjoli désire aussi s'approvisionner du rhum brassé par Kadec, et paiera en conséquence.

J'aimerais savoir si vous sauriez voir ma cousine, Miranda, pour tout poser sur papier et officialiser ce qui a été convenu de vive voix. Vous pourrez voir si d'autres denrées peuvent l'intéresser.

Le transit se déroulera par bateau, accosté au port de Valcoeur. La nef du père de Miranda, Usseyn, qui lui fut léguée, sera mise à cet usage.

L'alchimie du couple est... toute délicate. Mieux vaut rencontrer seule Miranda, et évoquer les bases de l'éducation khazare que je vous inculque. La négociation en fait partie.

Je reste tout près, perchée, si vous avez des questions. Mais, entretemps, votre plume jeune oiselle, a mission toute nouvelle.
J'ai confiance.

Mirage.

_________________
Rectrice des Arts et de la Culture
Assesseure Royale
Seigneur du Creusoir
avatar
Mirage d'Astrée


Messages : 270
Date d'inscription : 18/04/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès Sam 7 Juil - 7:32
    Alors que certaines langues avaient cette manie au négatif, et s’en disaient du mal de l’absence de cet Arbre Patriarcale - l’Inès, quant à elle, en profitait plus qu’on pouvait même l’imaginer. La dernière fois que l’une de ses messagère dû braver le désert, elle se trouvait assise sur une dune de sable, la songerie d’un avenir nébuleux croquée au regard clair et mélancolique. Cette fois, et après bien sûr être rentré d’un autre souper diplomatique, ou elle avait été tenir compagnie au Seigneur Sars - La toute jeune avait profité qu’on ne l’attendait nulle part, et avait grimpé sur le dos de son Impatience d’étalon pour fouetter le vent de façon toute indomptée, l’aventure au-devant du coeur. Une fois arrivée près de Samarach, elle aurait fait escale pour saluer bien gentiment les gens qui l’auront côtoyés durant sa retraite passée, et s’en retourna avec des besaces remplies du nécessaire à la quête d’exploration. Alors qu’elle allait prendre la poudre d’escampette à dos de cheval, l’Inès sursauta en posant son attention sur une copie pâlement dressée à son côté - comme un fantôme qu’elle aurait juré !

    ‘’Fichu, Violette ! Tu es vraiment l’une des meilleures du Réseau, dans les ombres hen? Ou alors, si le but était de me donner une crise de coeur, qui… Oh, tu venais pour me délivrer un message, c’est ça? Évidemment, que ferais-tu à me regarder d’un air piteux, à Samarach si tu… Mais, attends, tu as quelque chose à faire là tout de suite, dis-moi?...’’

    Personne ne pourrait juré que la vraie Inès aurait forcé la fausse Inès à la suivre dans une aventure nébuleuse… Pas même elle, qu’on disait. Les deux Inès étaient alors assises sur l’Impatience qui chevauchait calmement au travers les buttes de sables ci et là, pour terminer sur une terre plus verdoyante, et… Tremblante? L’Inès qui tenait une lettre à deux mains contre son coeur, ne cessait d’étudier tout autour d’elle d’un air insécure - et avec raison, avouera la vraie Inès après un temps record. La fausse Inès cligna des yeux et ne pu bouger l’instant d’après, ligotée sur le dos du cheval qui ne semblait pas non plus très heureux de la situation. Tous deux furent guidés par l’Inès qui aura frappé le fessier de l’Impatience dirigée vers la maison des horreurs. Après un temps de préparation, l’Intendante du Creusoir, la pupille de Valakyr, l’Intendante par intérim du Refuge, et la tête des Messagers de Valcoeur… Avait lancé le jeu du Cheval chassé par des Cyclopes, dans une maison…

    …Après une nuit à chasser les monstruosités, les deux Inès ainsi que l’Impatience s’étaient autorisés à festoyer - ou alors c’était seulement la vraie Inès - à propos du succès d’une quête improvisée, et simplement orchestré pour utiliser le prétexte du paternel absent pour justifier de découcher. À la lumière d’un ciel brillant, la toute délicate demoiselle avait recueilli la missive envoyée par ce Mirage - Finalement ! Une main perdue à flatter les cheveux de la fausse Inès endormie sur ses genoux, et parfois dans la crinière de l’Impatience bien sûr, l’autre aurait tenu la lettre à hauteur. Un sourire innocent lui traça les lèvres, et elle ria aux éclats aussitôt.

    ‘’À chaque fois. Je vous jure, tous ! À toutes les fois ou je m’évade, on réussit à me rappeler de ne pas trop m’écarter, et de revenir bientôt là ou le coeur, il réside. C’est une drôlerie, je vous jure. Mais, hé vous savez, ça ne fait qu’apprécier un peu plus les choses…’’

    Après une longue chevauchée pour revenir au Creusoir, l’Inès avait pris soin d’apporter avec elle une nouvelle réponse florale, qu’elle avait déposée elle-même sur les draps du Mirage. À petites mains délicates, elle avait étalée les fleurs d’arbustes de Potentille. Le blanc jurait avec la couleur passionnée des draps, et le sourire croqué de la fille se perdit dans la rêverie à voir le tableau terminé. Elle se serait assis sur le coin du lit pour déposer le reste du panier sur le lit, mais n’aurait pas cru son corps en proie à fléchir si vite. Endormie - et on comprend après la nuit de jeu étrange aux mélodies de Cyclopes que personne ne croirait, d’ailleurs ! La tête dans les fleurs de Potentille, l’Inès de Valakyr se délivrait ainsi comme réponse à la missive, tout en humilité.


_________________
avatar
Inès Valakyr


Messages : 30
Date d'inscription : 13/05/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès Sam 7 Juil - 9:16
Après l'installation des poutres de la mine, qu'elle avait supervisé avec Beau, et une petite soirée en Valcoeur, elle était rentrée pour retrouver l'assoupie, et croquer un sourire attendri.

Elle se couchait tard et se levait tôt. Ainsi, la petite Inès n'aurait eu pourtant que de l'assurance de la présence, un bras protecteur couvant, des draps bien bordés sur elle, des chausses et une cape retirée et pliée près du lit, et la persistance d'un parfum mêlé de rose et de lavande. Pour sûr, la Seigneur l'avait bordée et veillée, maternelle qu'elle pouvait être devers la Valakyr.

Les fleurs au petit jour, quand la jeunette se réveillerait, seraient mises à l'honneur dans un vase charmant, odorantes sur la commode près du lit, en évidence comme quelque chose de précieux, laissées là avec des parfums et des bijoux, et une cassette de papiers et correspondances précieuses fermée à clef, attestant de leur importance, à ces fleurs, aux yeux de la Seigneur.

Malcolm, obligeant, viendrait porter à la jeunette un déjeuner copieux d'inspiration khazar : des fruits, des gâteaux, un lait aromatisé d'épices et de miel. De quoi donner une poussée d'énergie, pour la charge qui sitôt viendrait.

_________________
Rectrice des Arts et de la Culture
Assesseure Royale
Seigneur du Creusoir
avatar
Mirage d'Astrée


Messages : 270
Date d'inscription : 18/04/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès Dim 8 Juil - 20:03
Citation :
Cette très chère Seigneur d’Astrée,
    Ce Mirage, ma grande amie.


Je prends le temps de vous écrire, à même la chambre d’invité que m’aura offert son Excellence, en Sarsbois. Vous devinerez de vous-même que, si me découvrant à vous écrire si tard à cet endroit - cette rencontre aura eue de belles finalités. Nous avons d’abord parlé des dangers tout autour du Fief - La demoiselle Longévion m’ayant escortée jusqu’à Sarsbois, nous sommes tombées dans un nid de panthères rouges. Bien que nid ne soit pas le mot approprié, il m’a semblé décrire parfaitement l'encerclement qu’ils firent tout autour de nous. Son Excellence Sars aura joué de bon coeur, et a envoyé Estrella à se faire soigner par ses hommes. Je vous assures l’en avoir remercié mille fois, pour prouver le respect que son geste m’a intimé.

Pour ce qui est de l’accord - j’ai tenté de lui faire comprendre que oui, nous attendions cette signature, mais que la raison de mes visites étaient dans le but de solidifier le Respect et la Bonne Entente entre le Creusoir et Sarsbois, d’abord. Nous avons donc passé une bonne partie de la soirée à transcrire l’accord que vous lui aviez offert en premier lieu, afin de le rendre plus propre sous les ajustements de mots des Conseillers. Je vous rassures aussitôt, les corrections n’ont en rien été en voie à changer quoi que ce soit, il semblerait seulement que certaines tournures de phrase leur plaisaient moins - j’ai donc avisé de réécrire devant eux et avec leurs ajouts - bien que je vous avouerai sans mal,qu’il n’y eut pas grand changement, au final…
    Au moins, en faisant ainsi, ils ont ressentis que nous leurs donnions l’importance de l’écoute.


Je reviendrai au Creusoir demain, les discussions se seront pour dire, très longuement attardées - Si tant, que j’en ai perdu l’emplacement de la lune dans le ciel ! J’ai tant à vous dire, et mon coeur à toute hâte de vous en avouez d’avantage,



Gentiment,

    L'As du pentacle.

_________________
avatar
Inès Valakyr


Messages : 30
Date d'inscription : 13/05/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès Dim 8 Juil - 22:20
Peut-être la seigneur, vu les événements du matin, était-elle venue à bout de toutes ses réserves d'encre ou d'énergie.

Ou peut-être avait-elle estimé qu'une fleur vaudrait mille mots.

Un tout jeune messager, le Cale, l'attendrait de bon matin, devant Sarsbois. Avec peut-être un rien d'embarras, il expliquerait qu'il devait à la demoiselle Valakyr un message, mais qu'on ne lui avait confié qu'un Dahlia avec ses racines, dans un petit pot de fer argenté du Creusoir.

D'autres sans doute n'auraient pas saisi, mais la toute pâle comprendrait sans peine ce qui s'exprimait là.

_________________
Rectrice des Arts et de la Culture
Assesseure Royale
Seigneur du Creusoir
avatar
Mirage d'Astrée


Messages : 270
Date d'inscription : 18/04/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour la jeune demoiselle Inès
Contenu sponsorisé




 
Pour la jeune demoiselle Inès
Revenir en haut 
Page 1 sur 1