Peuple : Les Conquérants

Aller en bas

Peuple : Les Conquérants

Message par Kirolac le Dim 3 Déc - 15:05

Les Conquérants :



Origines :
Ils sont arrivés sur Rhyl avec une flotte de vaisseaux qu'ils ont aussitôt démontée pour bâtir leurs premières villes, des fiefs comme ils les nomment. Ils se nomment eux même les Conquérants, non sans une certaine arrogance d'ailleurs, mais d’où viennent ils réellement ?
Les mestres racontent que les Conquérants seraient originaires d'un continent au nord-est de Rhyl, un lieu surpeuplé d'hommes, ce qui aurait poussé les nombreux aventuriers provenant d'un empire vieillissant à se lancer dans une conquête en vue d'une vie meilleure.
Ce continent éloigné se nommerait Hytheryl, un lieu ou les cités de pierres et les châteaux sont immenses et feignent de toucher le ciel, les terres arables et les forêts sont sur-exploités, les montagnes vidées de leurs richesses et les peuples de leur sang alors que les seigneurs ont leurs coffres plein d'or. La misère s'y est installé en compagnie de la maladie, voila la raison du départ de nombreux hommes.






Physique :
Les Conquérants ont la peau claire sans être pâle, peau capable de bronzé délicatement quand le soleil tape trop longtemps. L'on trouve des yeux de toutes couleurs chez les Conquérants, bleus, verts, marrons parfois blancs et même certains rouges. Les yeux rouges sont annonciateurs de mauvais présages, certains enfants nobles aux yeux rouges se voient tués par leurs parents de peur qu'il ai une vie pouvant nuire à la réputation de la maison.
Les Conquérants ont généralement les cheveux assez clairs mais certains tirent au blond, au roux ou encore à un noir très foncé.
Les Conquérants ont toutes sortes de carrures, l'on croise des petites tailles (1,60m) et des grandes (2m10) mais la plus grande partie des hommes fait une taille respectable (environ 1,80m) alors que les femmes, sont généralement un peu plus petite (environ 10cm)



Social :
A leur arrivée, les Conquérants ont gardés leurs habitudes datant de leur ancienne patrie. Une hiérarchie de sang fut donc conservé avec en bas, les plus pauvres de tous. Pour grimper dans la hiérarchie sociale, la récompense du sang qui se transmet de génération en génération est nécessaire, c'est le mérite, c'est la Chevalerie.
Les nobles ne sont pas égaux entre eux, loin de la. Les plus puissants nobles possèdent les fiefs et les richesses alors que les autres doivent travailler pour plus puissant qu'eux ou alors vivre d'une vie d’errance sur Rhyl. Au sommet de la hiérarchie, ayant comme vassaux de nombreux fiefs, les rois Conquérants. Avec les guerres, il n'en reste plus qu'un.

Assez rapidement, ils ont établi un maillage de fiefs sur Rhyl en obligeant nombre de chefs de clans vaincus à adopter leur société, en échange d'un genoux plié et d'une promesse de fidélité, ces derniers devenaient de nobles seigneurs avec un roi Conquérant au dessus d'eux. Les Conquérants ont également fondés plusieurs villes et fiefs permettant de parfaire leur domination territoriale.

Le principe de Chevalerie n'est pas la seule chose apportée sur Rhyl par les Conquérants. Ils ont apportés le système des guildes d’artisans dont le rôle autrefois était de créer les plus beaux objets d'art s'est transformé en corporation à engranger le plus de richesse possible et gagner en influence.
Les Conquérants importèrent également l'étude et l'enseignement. En créant en Valcoeur un lieu de recherche sur les magies, les maladies ou encore les poisons et sur le progrès concernant l'artisanat. Lieu servant également d'école pour les esprits les plus vifs de Rhyl, jouissant d'un accès à une bibliothèque entreposant un savoir découvert récemment ou très ancien et venu par la mer. Car les conquérants ont apportés sur Rhyl l'écriture et l'ont fait découvrir aux hommes des clans.

Principes d'hygiène, roue, banque, l'architecture, fonte de l'acier sont quelques autres exemples parmi tellement sur les apports des Conquérants. Ils ont façonner Rhyl en imposant leurs découvertes et vivent ainsi, tâchant d'intégrer les autres peuples à leur mode de vie.

Pour imposer tout cela, les Conquérants ont bien sur du utiliser la force, ils ont soumis les hommes des clans par les armes. La culture martiale est très importante, nous l'aurons compris avec la Chevalerie mais pas que, l'ensemble de la société pousse à l'aventure, au dépassement, dans le but de dépasser sa condition. Les couards abandonnent tandis que les autres risquent leurs vies à réaliser l'exploit qui leur offrira gloire et reconnaissance. Bien que ce soit surtout les hommes qui tentent leur chance, l'on trouve des femmes désireuses de grimper la hiérarchie sociale autrement que par le mariage.






Réputation :
Les Conquérants n'ont pas de grande renommée de part le monde. La Conquête de Rhyl n'a pas spécialement été retentissante aux oreilles des nations éloignées du monde connu. Seul leur lieu de savoir connait une renommée certaine, une bonne réputation sur les savoirs que l'on y trouve et qui y sont enseignés. Quelques personnes viennent du bout du monde pour en profiter en devenant élève.
Sur Rhyl, l'on connait leur talent pour les armes et le gout du sang ne leur fait pas peur. Ils sont bons stratèges et combattants et très bien équipés. Les guerriers des autres peuples craignent leurs cottes plaqués en acier, si résistante. Sans parler de leurs sorciers, capable d'anéantir la vie avec un souffle incandescent.
Après tout, ils n'ont pas dominés Rhyl militairement pour rien.



Religion :
La très très grande majorité des Conquérants suivent le culte des 7, celui de la chevalerie. Culte qui les a suivi depuis leur ancienne terre. Quelques âmes égarés peuvent cependant se tourner vers d'autres cultes.






Inspiration :
Les Andals, l’Europe médiévale.
avatar
Kirolac
Admin

Messages : 287
Date d'inscription : 29/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum