RHYL : Serveur RP pour Ultima Online

Rhyl est un serveur gratuit et francophone dédié au jeu de rôle en ligne.
 

Partagez | 

La Meute du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La Meute du Nord Mer 30 Mai - 18:51
C'est au crépuscule que fut demandé le Haut-Konungar Yoran Bosc à rejoindre la cour intérieur de son fief. Une fois que le chef des terres du nord rejoignit l'endroit, il put apercevoir un spectacle des plus surprenant.

Un nombre important d'hommes et de femmes aux allures claniques assumées, le genou au sol, la main sur le torse et le regard humblement bas. Bercé par les flammes dansantes entourant la cour terreuse, il y avait un homme à l'avant de ce groupe, dans une position similaire aux autres, celui qui se faisait appelait le Loup, déjà au service du seigneur de Terrebosc. Ce dernier releva la tête, puis le reste de son corps avant de s'adresser au souverain du Nord.


- Haut-Konungar, je vous remercie d'avoir répondu à mon appel. Je tenais à vous présenter certaines personnes.

Se tenant droit devant Bosc, il gardait une certaine officialité dans ses gestes et ses propos. La masse en retrait restée silencieuse, toujours courbée vers le sol bien que les oreilles étaient attentives. Gendryl reprit ensuite le discours

- Je suis votre dévoué, Haut-Konungar. Je suis peut-être venu seul au début, mais aujourd'hui c'est à plusieurs que je me présente devant vous. Laissez moi vous montrer... Il s'écarta légèrement ouvrant un bras en direction des rangs à l'arrière avant de reprendre. la Meute que j'ai formé, avec ceux partageant le sang, les convictions et la mentalité du nord... Laissez moi vous présenter ma meute.

Bosc aurait alors pu voir le groupuscule dans toute sa dévotion aux propos du clanique aux cheveux de blé, frappant comme un homme leur torse respectif. Le souverain certainement médusé par le spectacle, le Loup en profita pour continuer à paroler.

- Qu'importe leurs clans d'origine, c'est sans oublier d'où ils viennent que tous sont décidés à suivre les traces de nos ancêtres et de faire du nord notre havre bien mérité, prêt à faire couler leur sang si nécessaire pour défendre nos valeurs. Il marqua une pause, déposant son regard sur chaque personne présente devant lui. Il observa ensuite Bosc du coin de l’œil, comme dans l'attente d'un accord, que ce dernier lui offrit par un signe de tête discret, sûrement curieux de connaitre la suite. Gendryl poursuivit alors sur un timbre de voix plus fort. Frères et Sœurs du sang ancien, vous qui portez la marque de la meute ! Si vous avez l'envie de faire entendre votre voix devant le protecteur du nord et les ancêtres, allez-y !

Appuyant ses propos, il découvrit légèrement son manteau ouvert, laissant apparaître un nouveau symbole à son torse, ayant rejoint la fresque ambulante qu'il était. Pourtant ce dernier semblait bien plus important que la plupart des autres, à la ferveur qu'il portait en l’exhibant devant lui. Un Ouroboros à tête de loup, entourant une rune étrange et inconnue de la plupart, la signature corporel de ce groupe fidèle au Nord.


Suivant les dires, les membres de ce groupe silencieux affichèrent alors le même symbole, inscrit quelque part sur leur corps. Ainsi, ils montrèrent qu'ils étaient bien toutes et tous rattachés à la "meute". Un court instant après ce geste, il était certain qu'une personne prendrait la parole parmi ces frères et sœurs.

_________________
Huskarl du Nord. le représentant et la voix de cette province ainsi que du Seigneur-Suzerain de Terrebosc : Yoran Bosc

Les loups jumeaux, symbole de la famille Jorundr:
 


Dernière édition par Gendryl Jorundr le Jeu 31 Mai - 7:37, édité 1 fois
avatar
Gendryl Jorundr


Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2018
Localisation : TerreBosc


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Meute du Nord Jeu 31 Mai - 6:10
De visite en Terrebosc pour faire quelques amplettes, la jeune Blodox fut témoin de la scène, préférant rester a l'écard elle s'amusait a analyser chaque loups présent, leur donnant un nom différent propre a l'imagination de la jeune femme. Finalement, elle salua Gendryl, ainsi que les louveteau présent, en disant a voix basse a une des marchandes :

Je ne me suis jamais vraiment bien entendue avec ce Gendryl, mais du sang neuf ce n'est que de bonnes nouvelles pour le nord. Voyons voir maintenant ce que leur sang donnera en retour au nord et a ses seigneurs.

_________________
Promenons-nous dans les bois
Pendant que le loup n'y est pas
Si le loup y était
Il nous mangerait

Mais comme il n'y est pas
Il nous mangera pas
avatar
Grimhild Blodöx


Messages : 36
Date d'inscription : 02/02/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Meute du Nord Jeu 31 Mai - 17:12
Aslak était là présente d'une posture exemplaire, deux pas en arrière sur la droite de Gendryl. Elle hocha du chef à plusieurs reprise pendant le discours de Gendryl comme pour appuyer les propos du Nordien.

Son expression de visage trahissait sa détermination à œuvrer en bien pour les terres du Nord. Une fanatique ? Certainement. Elle examina alors le moment propice pour prendre la parole devant le Haut-Konungar, le moment opportun, il avance d'un pas.


- Haut-Konungar, je n'ai encore pas eu la chance de me tenir face à vous. Je suis Aslak Ingvarr, du Clan Wyrmög, Clan de guerrier Fanatique aux traditions anciennes. Aslak et ses Frères, suivent les convictions des terres Nordique plus précisément de TerreBosc. C'est donc tout naturellement que nous portons les mêmes envies que ce fils des anciens Gendryl Jorundr.

La jeune Nordique garda une élocution digne de l’événement, employant des intonations de voix affûté. Elle semblait être remplie de conviction tout en gardant un respect profond face au Haut-Konungar

- De ce fait, les Frères Ingvarr et les Frères du Clan Wyrmög, seront rattachés à la meute, en portant dévouement complet Terres nordiques aux coutumes des Anciens.
Que les Anciens nous guident.

Elle fini son discours par une main droite déposé à plat contre sa poitrine, avant de se replacer lentement sur la droite de Gendryl.

_________________
“L'art est la magie délivrée du mensonge d'être vrai.” Theodor W. Adorno
avatar
Aslak Ingvarr


Messages : 35
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 31


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Meute du Nord Mar 5 Juin - 9:38
Un peu plus tôt dans la journée, le forgeron avait été ameuté par la foule qui se formait dans un coin de la cour. Curieux, il s'approcha du groupe. Certains traits de visages, typiques de leurs Clans respectifs, lui paraissaient familiers. D'autres beaucoup moins : le teint de leur peau, leur accent et leurs expressions indiquant qu'ils se trouvaient actuellement loin de leurs terres.

On lui expliqua alors que le Loup avait convoqué sa Meute. Depuis qu'il entendait parler d'eux !
Il fut fort aise d'enfin pouvoir les approcher.


"Au moins, ceux-là, ils partagent les bonnes valeurs" lui dit l'homme d'arme. "Tu peux venir de n'importe où dans le Nord mon Frère, si tu les partages, tu es des notres !" poursuivit son voisin.

Les bonnes valeurs... Les notres...
L'après midi passa, l'idée de rejoindre un groupe tenant à la tradition prenant racine dans son esprit.
Et encore une journée sans un seul client ! Le talent, il l'avait, mais ce qu'il lui fallait c'était l'occasion de l'exprimer, de se rendre utile auprès des siens.

Ce soir là, après avoir rangé son atelier, il ne rentra pas chez lui. Non, il resterai. Pas pour voir, pour participer. L'obscurité commencait à s'intensifier quand d'un seul homme le groupe se mit en branle : Bosc était proche de faire son entrée. Les Hommes des Clans présents se rangèrent solanellement, puis posèrent un genou au sol alors que des pas raisonnaient, de plus en plus proche, en provenance de l'entrée de la cité.

Tout juste Malon eut-il le temps de se joindre à la troupe et des les imiter que le guerrier situé en tête pri la parole...
avatar
Malon Akerlam


Messages : 47
Date d'inscription : 20/05/2018
Localisation : Nord


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Meute du Nord Hier à 6:24
Venu par delà le sac et ressac des flots sempiternels, c'était par une nuit à la voûte céleste criblée de luminescences astrales, que le Skalde débarqua sur les landes d'or et de jade. Il n'avait comme richesse que sa langue au verbe fourchu et sa gueule chargée de venin. L'air chargé d’embruns emporta au loin la ciguë qui coulait de ses lèvres, et chargea l'écume des ses papilles en une douce amertume marine.




Alors qu'une ondée nocturne commençait à se précipiter sur la jetée, l'Homme de Poésie emboîta le pas pour se diriger vers le porche de la cité des Terres Boisées. Il en admira quelques longs instants les linteaux aux pierres cyclopéennes, et autres vermoulures granitiques gravées d'entrelacs raffinés, agrémentées de figures totémiques. Lorsque sa cape fut transpercées de larmes célestes iodés, il redressa son regard reptilien et interpella le garde en faction sur les remparts :

« Hey ! Là haut ! Le toit du monde ne brille plus, il se fait tard, on n'y voit pas plus loin que deux foulées, et le ciel dégringole sur les landes ! Peux-tu ouvrir à un modeste vagabond pour qu'il se réchauffe ? On dit par monts et par vaux qu'un Loup aurait hurlé pour rassembler sa meute, on rapporte encore qu'il est béni des Anciens. ».

Du haut de sa position sommitale, la sentinelle pris son temps pour réfléchir et répondit au Sclade par le lent et pesant grincement des géantes portes du bourg.



L'Homme au Verbe Haut s’engouffra donc sous l'ombre architectural, et remonta la suite de portiques marchants, se retrouvant au milieux de la place. Instinctivement, sa curiosité fut guidée vers le tapage incessant d'une masse qui ne cessait de marteler un morceau de métal incandescent. Le Scalde profitant de la douce chaleur d'un foyer crépitant vînt s'adresser au forgeron :

« Quel ouvrage ! Cela fait déjà bien longtemps que l'astre diurne s'est enveloppé de la croûte terrestre, et te voilà encore à façonner de ton enclume les boues extraites des entrailles de la terre. Ne viens-tu jamais cueillir le sommeil nocturne ? ».

L'Homme des Forges mis en pause son labeur pour répondre :

« Certes pas, mais je suis un fils du nord, et jamais ne m’arrêtes lorsque la Meute nécessite mon travail. ».

Il sourit alors, puis écrasa sur son front pour en retirer la suie, et reprit plus lapidaire :

« Je suis Malon, marteleur de métal, et toi ? ».

L'Homme des Contes, étira les lippes à son tour et rétorqua bien moins avare de mots :

« Je suis Skjorvar à la Langue-de-Serpent, Skalde du Septentrion. C'est donc toi, le Sanglier-des-Braises dont tout les Enfant Boréaux vantent les mérites ! Mais où est donc ton acolyte, et Ami des Clans, Talam l'Ingénu? ».
Sans laisser le temps de répondre, Skjorvar assailli le forgeron d'autres questions :

« Mais dis-moi, mais où se terre donc le Chef de Meute, celui qu'on nomme Loup Gendryl ? Les sagas de ses aïeux sont-elle vraies ?».


La suite de l'échange se poursuivit sous la clarté vacillante des voûtes de la Grande Halle, un nouveau membre avait rejoint la meute...
avatar
Skjorvar Lakson


Messages : 12
Date d'inscription : 27/04/2018


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Meute du Nord
Contenu sponsorisé




 
La Meute du Nord
Revenir en haut 
Page 1 sur 1