RHYL : Serveur RP pour Ultima Online

Rhyl est un serveur gratuit et francophone dédié au jeu de rôle en ligne.
 

Partagez | 

Les rangs sociaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Les rangs sociaux Dim 10 Mai - 11:35
Les rangs sociaux :


Il existe sur Rhyl une hiérarchie sociale basée sur la noblesse de sang et l'ensemble de la population affiliée au royaume y est soumise.


Le petit peuple :

Le petit peuple forme 95% de la population. On y retrouve les principaux métiers de la vie économique comme les fermiers, les mineurs, bucherons, les artisans mais également un bon nombre de soldats aux ordres des Seigneurs locaux.



Les nobles de sang :

Si vous pensiez qu'être noble signifiait vivre dans les richesses d'un château détrompez vous. Ce privilège n'est que l'apanage de très rares personnes.

Quand un homme de basse naissance a bien servit le roi, celui-ci peut anoblir en remerciement et contre un serment de vassalité. L'homme deviendra membre de la très basse noblesse et sera un cran au dessus du peuple. Le rang de noble n'offre en réalité que peu d'avantages, cependant certains Seigneurs sont enclins à confier quelques responsabilités.
L'on trouve généralement ces petits nobles au service des Seigneurs dans l'espoir de se voir promouvoir au rang de Chevalier et de bénéficier du titre d'usage "Ser" car, pour les nobles de sang, il n'y en a pas.

L'accès à la noblesse ne touchera que cette personne et sa propre descendance, en aucun cas ses frères, sœurs et ascendants ne peuvent en bénéficier.



Les Chevaliers :

Un rang de moyenne noblesse, le chevalier à un titre d'usage, il s'agit de Ser, les femmes peuvent devenir Chevalier mais peu courant, les épouses de Chevalier sont appelés "Dame" tandis que les époux des femmes Chevaliers ne bénéficient d'aucun titre d'usage.
Les chevaliers représentent une élite admirée parmi les habitants de Rhyl. Un chevalier doit prêter serment au roi et jurer de servir les 7, lors de l'accession à ce rang pour pouvoir en bénéficier officiellement. Quand un bâtard est promu Chevalier, il peut changer son nom de famille et fonder une nouvelle maisonnée.

Généralement les chevaliers servent les Seigneurs à qui ils ont prêtés serment et ont des postes à responsabilités mais ils ne possèdent pas de fief. Cependant, sur accord du Seigneur, le serment peut être rompu et le Chevalier est désormais un "errant" jusqu'à qu'il trouve un autre Seigneur acceptant de le prendre à son service.

Le titre et le rang de Chevalier ne peut être un héritage sauf dans le cas des Seigneurs, cependant, seul l'ainé vivant des fils (sauf règle locale spéciale) pourra en bénéficier, les autres enfants seront des nobles de sang. Etre le second fils d'un puissant Seigneur ne donne donc pas le rang de Chevalier par naissance, il devra mériter ce titre sur un champs de bataille et se plier aux conditions religieuses ou attendre (voir s'arranger) que son frère ainé décède sans descendance légitime.



Les Seigneurs :

La véritable noblesse de Rhyl. Ils possèdent pouvoirs, richesses, responsabilités et châteaux mais ils sont peu nombreux et très enviés. Ils exercent leur suzeraineté sur des terres plus ou moins étendues, que l'on nomme fief. Quand on parle d'un Seigneurs, on dit "Seigneurs " et "Dame" pour son épouse.

Leur maisonnée a prêté serment à un Seigneur Suzerain et son vassaux, il est rare mais possible qu'un Seigneur change de Suzerain, dans ce cas il n'est pas rare de voir une guerre débuter, les armes parlent et le vainqueur à raison sauf si le Roi intervient décide de la finalité de l'affaire.
Plusieurs conflits ont débutés par exemple suite à aux trahisons nuptiales d'un Seigneur, déshonorants la famille de son épouse.
Le rapport de puissance entre les Seigneurs ne se compte pas uniquement au nombre de soldat sous ses ordres, les liens de famille liés par les alliances maritales comptent énormément.

Comme pour les Chevaliers, seul l'ainé vivant des fils héritera du fief et de la demeure fortifiée les autres seront de simples nobles.

Quand un seigneur décède et qu'il n'a pas d'héritier mâle, pour éviter qu'un conflit armés entre les familles par alliance des filles (s'il en a eu) débute, le Roi peut intervenir et trancher en ayant prit l'avis du seigneur suzerain de la région. Cependant, il peut promouvoir un chevalier qui lui est fidèle et lui offrir le fief. Il deviendra alors Seigneur et devra allégeance au seigneur souverain de la province.



Les Seigneurs Suzerains :

Les plus puissants hommes de Rhyl. Ils se comptent sur les doigts des mains. Comme les Seigneurs, ils possèdent terres et châteaux mais leurs droits sont plus importants même s'ils portent les même titres d'usage que les Seigneurs.

Ils ne s'agenouillent que devant le Roi de Rhyl et possède bien plus de droits, qu'ils peuvent délégués si cela leur chante. Ils représentent le Roi en ces terres et assurent la puissance publique.

Droits de justice : Ils sont juges et leur domaine d'action est l'ensemble des terres de leurs vassaux. Ils peuvent rendre justice contre un membre bas peuple mais aussi sur les Seigneurs locaux.
Droit de taxes : Les Seigneurs suzerains peuvent à leur guise taxer certaines activités commerciales ou récoltantes. Il peut également mettre des taxes d'entrée dans les mines, sur le gibier de ses forêts ou sur les ponts.
Droit de ban : Convoquer l'ensemble des Seigneurs vassaux afin de les concerter avant une prise de décision importante, souvent la guerre. Un seigneur Suzerain peut se faire désavouer par ses vassaux durant un ban, une rupture de serment a donc lieu et cela oblige le Roi à confirmer son soutien au Seigneur Suzerain ou à en nommer un autre.
Droit d'ost : Exiger le soutien de l'ensemble des armées de ses vassaux afin de les joindre à ses propres forces est un droit du suzerain. Les refus peuvent être grave de conséquences.



Le Roi :

Puissance ultime sur Rhyl, est le Seigneur Suzerain d'une région et les autres régions via leurs seigneurs suzerains ont prêtés serment d'allégeance qu'il peut redemander quand il le juge nécessaire. le roi est également le suzerain direct des terres de la Couronne et des maisons qui s'y trouvent.

Afin de garantir son pouvoir, le roi doit offrir des responsabilités aux plus puissants des seigneurs suzerains et seigneurs afin de maintenir les autres calmes. Dans les faits, l'importance de la délégation des pouvoirs royaux dépend fortement de la personnalité du roi.

Il est assisté par la Main du Roi et par un Conseil restreint, dont il nomme et destitue les titulaires. Ses décisions les plus importantes prennent la forme de décrets royaux, lesquels sont pris après approbation du Conseil restreint.

Dès la mort du roi, son successeur jouit de ses pouvoirs sans qu'il soit besoin de couronnement ou d'autres formalités. S'il n'a pas atteint sa majorité (fixée à seize ans), il est cependant placé sous la tutelle d'un régent protecteur du Royaume. Ce dernier peut avoir été désigné dans le testament du roi précédent. À défaut d'une telle désignation, c'est la reine-mère qui assure la régence.


Dernière édition par Kirolac le Sam 11 Nov - 21:48, édité 1 fois
avatar
Kirolac


Messages : 555
Date d'inscription : 29/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les rangs sociaux Dim 10 Mai - 17:18
Les bâtards sur Rhyl


Le terme de bâtard(e), désigne un individu né hors mariage, cela ne concernant uniquement les nobles. Les bâtards ayant au moins un parent noble ne portent pas le nom de leur père (ou de leur mère) mais leur patronyme est traditionnellement déterminé en fonction du nom de la province où ils sont nés.

Citation :
Centreterre : Centreterre
Piedmont : Piedmont
Sauvage : Sauvage
Khazar: Khazar
Ouest : Ouest
Levant : Levant


Les bâtards n'ont aucun droit pour ce qui concerne les lignes de succession et n'ont par ailleurs pas le droit d'utiliser les armoiries de leur famille.

Les bâtards ont la réputation d'être plus précoces que les enfants légitimes, mais aussi fourbes et mauvais du fait de leur naissance illégitime qui est le fruit de la concupiscence, cette dernière leur prêtant une sexualité précoce et débridée. De manière générale, ils ont mauvaise réputation. Cependant il arrive que certains nobles reconnaissent leur bâtard (ce qui n'a aucun effet sur leur absence de droit successoral) et l'élèvent comme l'un de leur fils, ou plus fréquemment, l'envoient comme pupille dans une autre famille noble.

Un bâtard ne peut être légitimé que par décret royal.

Un bâtard noble peut fonder sa maison quand il devient chevalier et changer son patronyme générique. Il peut s'il le désire lui donner des armoiries inspirées de celles de ses ancêtres, mais rien ne le lui oblige.


Dernière édition par Kirolac le Sam 11 Nov - 21:51, édité 1 fois
avatar
Kirolac


Messages : 555
Date d'inscription : 29/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
 
Les rangs sociaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1